FAQ - Foire aux questions

Les questions les plus frequements posées sur la Légion étrangère.

  • Faut-il obligatoirement changer de nom ?
    Oui.

     

  • Peut-on par la suite récupérer son identité réelle ?
    Oui. Dans un délai de 6 mois minimum, la procédure s’appelle Régularisation de situation Militaire. La démarche de régularisation de situation militaire est initiée dès que l’intéressé est en mesure de fournir les actes administratifs et officiels demandés par l’administration française.
     

  • Quels documents dois-je prendre pour le recrutement ?
    La présentation de toutes pièces d’identité (en cours de validité) produites par l’Etat d’appartenance du candidat est demandée de façon à faciliter le processus de sélection et de recrutement (carte d’identité, passeport, permis de conduire, diplômes d’état …). Dans tous les cas, un acte ou extrait d’acte de naissance avec filiation sera requis avant la fin de la première année de contrat.
     

  • Un légionnaire étranger peut-il devenir français ?
    Oui. Un légionnaire étranger peut demander la nationalité française à partir de trois ans de service. S’il sert bien, il aura droit à une carte de séjour dans un premier temps, la nationalité lui sera donné sous condition. Celle-ci est généralement accordée, sous réserve d'avoir une bonne manière de servir et d'avoir prouvé sa volonté d'intégration à la Nation française.
     

  • La Légion est-elle plus dure que les autres armées ?
    Non. La Légion applique juste les règlements en vigueur. L’amalgame des nationalités passe par une cohésion dans l’effort. D’où une implication de l’encadrement à forger cet « esprit de corps » par l’effort.
     

  • Ma famille peut-elle savoir où je me trouve ?
    Oui. Il suffit de signaler son engagement. Durant les 4 mois de formation, vous pourrez joindre votre famille pour la rassurer.
     

  • Quelles sont les contraintes spécifiques ?
    Port de la tenue civile : Tout légionnaire de moins de 5 ans de service doit porter l’uniforme lors de quartier libre. Dans le cadre de permissions de longue durée, le légionnaire peut être en tenue civile.
    Achat d'un véhicule à moteur : soumis à autorisation du commandement à compter de 3 ans de service.
    Mariage : un légionnaire ne sera autorisé à se marier qu'après s'être mis en règle avec les conditions suivantes :
                                Servir sous sa véritable identité (donc être régularisé de situation militaire);
                                En avoir informé le commandement;
                                Moins de 5 ans de service : autorisation du ministre de la Défense
     

  • Pendant mes vacances, puis-je aller à l'étranger ?
    Oui. Après en avoir fait la demande comme tout militaire.
    Pour être autorisé à se rendre à l'étranger, soit dans son pays d'origine soit dans un pays tiers, un légionnaire devra posséder une pièce d'identité de son pays d'origine, servir sous sa véritable identité et donc avoir été “régularisé de situation militaire” (voir réponse à la question numéro 2).

  • Existe-t-il une structure pour les légionnaires en vacances ?
    Oui. Les légionnaires disposent de Centre de Repos. (Marseille et La Ciotat) permettant de rester en France.
     

  • Je n’ai jamais fait l'armée, puis je m'engager ?
    Oui. La Légion va vous former pour devenir un soldat et un citoyen.

     

  • Un français peut-il s'engager à la Légion étrangère ?
    Oui. Un Français peut s’engager à la Légion étrangère. Il va juste changer de nationalité le temps de son engagement pour être en conformité avec les statuts de la légion. Sa candidature est d’autant plus importante que c’est justement ce Français qui va apporter sa connaissance du pays et de la langue aux engagés étrangers en plus des cours dispensés.